cap sur le TNI-6.jpg

Résumé du projet

Le projet de recherche-action CAP sur le TNI vise principalement à développer des pratiques technopédagogiques favorisant une utilisation collaborative du TNI par les élèves et à en étudier l'impact sur leur engagement et leurs apprentissages. 

Pour atteindre cet objectif général, dix enseignants dont cinq à l'éducation préscolaire et cinq au premier cycle du primaire, quatre conseillers pédagogiques et trois chercheuses sont engagés ensemble dans une communauté d’apprentissage. Ils vivent à plusieurs reprises le cycle de la recherche-action (Guay et Prud'homme, 2011). Ainsi, le projet s'appuie sur les trois pôles de la recherche-action: formation, action et recherche. Pendant la recherche-action, les membres de la CAP réfléchissent aussi au modèle de formation continue dans lequel ils sont engagés. Ils profitent de ces temps de réflexion pour évaluer leurs processus et leurs modes de fonctionnement et les réajustent au besoin.

Plusieurs instruments permettent la collecte de données. Un questionnaire est complété par les enseignants au début du projet et à la fin de chacune des trois années. Une entrevue semi-dirigée d’une durée de 25 à 30 minutes est réalisée selon la même fréquence. Des bilans de pratiques sont partagés par les enseignants lors de chacune des rencontres collectives et enregistrés en audio. Un journal de réflexion individuel est complété en ligne avant et après chaque rencontre collective. Enfin, deux séances d’observation en classe sont réalisées chaque année, et au même moment, de courtes entrevues après observation sont réalisées avec l'enseignant et trois à cinq élèves de leur classe.

Les retombées anticipées de ce projet sont multiples : l'émergence d'un modèle de formation continue centré à la fois sur les besoins du milieu scolaire et l'avancement des connaissances scientifiques et ancré sur un réel partenariat université, milieu scolaire et MELS (RECIT), le développement et la diffusion de pratiques novatrices intégrant le TNI pour l'apprentissage, la production de nouvelles connaissances sur l’impact du TNI en éducation, etc.